Athènes en quelques heures

Même si le froid n’est pas encore trop présent, l’automne s’installe tout doucement ici à Lyon. Chaque année, en automne, j’ai pour habitude de partir visiter une capitale d’Europe. Cette année, je vais malheureusement devoir faire une croix dessus. Ceux qui me connaissent bien, savent à quel point j’aime voyager (même si je suis un peu une flippette dans l’avion…). Alors, ne pas refaire ma valise, s’avère difficile pour moi. 🙁 Du coup, j’ai eu la bonne idée (ou pas) de me replonger dans les photos de mon dernier voyage. C’était en juin dernier et c’était en Grèce, plus précisément dans les Cyclades et à Athènes. Je vous avais déjà parlé de mon séjour à Milos ici et de Santorin  dans des petits posts qui vous avaient bien plu. ^^

Et l’idée de partager ici cette journée passée à Athènes m’est venue. Et quand je dis journée, c’est parce que la fin du voyage s’est fait au pas de course. Nous avons visité Athènes en moins de 24 h.

Athènes est une ville pleine d’histoire et j’ai particulièrement aimé balader et tomber au détour d’une rue sur un monument historique. Il est même assez incroyable de constater à quel point les sites antiques sont intégrés à l’urbanisation moderne.

Un récap des visites – première demi journée

1- L’Acropole et son Parthénon

Si on doit choisir un monument, un bâtiment ou un lieu qui représente (ou symbolise) la Grèce antique, ça serait certainement l’Acropole et ce pour un grand nombre d’entre nous. Alors prévoir une visite à l’Acropole et son Parthénon était bien évidemment inévitable.

Tout d’abord, l’Acropole est un plateau rocheux qui culmine à 156 m et offre une bien jolie vue sur la ville. Mais l’Acropole désigne également l’ensemble des monuments formés par le Parthénon, le Temple d’Athéna Niké, le théâtre de Dyonisos, etc.

Pour ce qui est de la visite : en grimpant sur la colline, on peut admirer le théâtre de Dyonisos, le théâtre antique en demi cercle où se tient toujours des spectacles. Il est d’ailleurs considéré comme le berceau du théâtre grec antique et de la tragédie. Il doit son nom à Dionysos, dieu du vin…

Passage par le temple d’Athéna Niké en montant vers les Prolyplées, la porte d’entrée du sanctuaire, la séparation entre un lieu profane (la cité) et un monde divin (le sanctuaire).

Puis arriver au Parthénon, qui est sans aucun doute le monument le plus emblématique de l’Acropole.

Le temple est construit entre 447 et 458 av JC en l’honneur de la déesse de la guerre et de la sagesse Athéna, protectrice d’Athènes, mais aussi lieu de protection du trésor de la ville. L’Acropole est une des sept merveilles du monde antique.

Puis, L’Erechthéion, temple construit entre 420 et 405 avant JC orné des statuts : les Caryatides (colonnes en forme de femmes).

2- La colline des Muses ou la colline de Philopappos

Suite à cette visite, nous sommes montées en haut des collines de Philopappos pour avoir une vue panoramique sur la ville, l’Acropole et assister au coucher de soleil. Eblouissant ce dégradé de couleurs !

Et profiter de la descente pour observer du Parthénon illuminé.

3- Le quartier de Plaka

Encore un lieu où il est agréable de se balader, le quartier de Plaka. Bien qu’assez touristique, le quartier n’en reste pas moins agréable et mignon. Malheureusement, je n’ai que des photos prises de nuit mais c’est vraiment un lieu qui m’a beaucoup plu.

Le lendemain, on démarre de bonne heure

4- La porte d’Hadrien

Le lendemain, première visite, la porte d’Hadrien, situé devant le temple de Zeus. Elle date du IIe siècle et sert de séparation entre la ville grecque et romaine.

5- L’Olympiéion

Puis, l’Olympiéion ou temple de Zeus dont il ne reste qu’un alignement de 15 colonnes sur les 104 commencés en 515 av JC et achevés en 131 après JC.

6- Stade Panathénaïque

Après cette visite antique, nous sommes passées devant le Panathenaic Stadium, construit en marbre pour les premiers Jeux Olympiques modernes en 1896.

7- The Library of Hadrian

La bibliothèque d’Hadrien était une grande bibliothèque située sur l’Agora romaine de l’Athènes antique. Elle doit son nom à son principal donateur : l’empereur romain Hadrien.

Elle fut élevée vers 132 et est identifiée comme une bibliothèque, un centre culturel, un forum, un dépôt d’archives et un temple du culte impérial.

8- Agora antique

Agora antique était le centre de la vie sociale, politique et commerciale de la ville dans l’Antiquité. C’était dans l’Agora antique que se tenaient des réunions et des débats politiques. Pouvait également être organisé des élections, des fêtes religieuses, des activités commerçantes, des représentations théâtrales et des compétitions sportives.

Oups

9- Le temple d’Héphaïstos

Enfin, la dernière visite, au temple d’Héphaïstos, ou appelé Héphaïstéion, est lui aussi un monument emblématique de la Grèce antique. Il est construit en marbre et localisé dans la partie nord-ouest de l’Agora antique en haut d’une colline. Ce temple demeure l’un des rares monuments les mieux préservés de la Grèce antique d’où son intérêt.

Un peu après 15h, il est tant de reprendre la route pour rentrer à Lyon. La visite aura été sportive et sous une chaleur écrasante, mais j’ai beaucoup aimé Athènes.

Bon c’est pas tout de se replonger dans ses photos de voyage et se transformer en guide touristique le temps d’un post sur le site mais j’ai encore plus envie de repartir et j’ai déjà des idées en tête notamment pour fêter dignement mes 30 bougies… :/ Mais il va d’abord falloir travailler !

A très vite

Célia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décoratrice d’intérieur à Tassin-la-demi-lune

Décoratrice d’intérieur installée à Tassin-la-demi-lune, j’interviens dans tous les Monts d’Or, Ecully, Dardilly, Charbonnières-les-bains, la Métropole de Lyon, Villefranche, Saint-Priest, Vénissieux, Vienne, Tignieu-Jameyzieu, etc. pour n’en citer que quelques uns.